Journée Internationale des Forêts

A l’instar de la communauté internationale, le Niger célèbre ce jour 21 mars 2023, la Journée Internationale des forêts. Les forêts sont extrêmement bénéfiques pour notre santé : elles purifient l'eau et l'air, capturent le dioxyde de carbone, nous offrent nourriture et médicaments et améliorent notre bien-être, entre autres. Il est vital de préserver ces ressources naturelles si précieuses.

En 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mars Journée internationale des forêts. Cette journée offre l’opportunité d’approfondir les réflexions sur les problématiques et enjeux majeurs notamment économiques, écologiques, sociaux et aussi sécuritaires relatifs à la gestion durable des arbres et des forêts et rappelle la nécessité de les gérer de manière soutenue afin d’assurer la continuité des biens et services qu’ils génèrent pour les générations présentes et futures.

Le thème retenu cette année est «Les forêts et la Santé». A cette occasion, la Ministre de l’Environnement et de la lutte contre la Désertification, Mme Garama Saratou Rabiou Inoussa a livré un message dans lequel elle a réaffirmé l’engagement de son département ministériel ainsi que de tous les acteurs concernés à travailler pour assurer et préserver la richesse en biodiversité des écosystèmes forestiers.

Le thème de cette édition rappelle l’importance des ressources forestières dans le système de santé et l’impérieuse nécessité d’adopter des modes de production et d’exploitation durables de ces ressources. En effet, devant la situation de rareté des ressources, aggravée par un renchérissement des coûts des prestations de soins, les pays en développement et même certains pays développés font  progressivement recours à la médecine et pharmacopée traditionnelles pour se soigner.

Au Niger, une bonne partie de la population surtout rurale fait recours aux sous-produits de la forêt pour la pharmacopée et l’alimentation humaine et animale. Dans le domaine de la création d’emplois verts, la pharmacopée traditionnelle constitue une importante source de revenus car occupant 2781 membres de l’association des tradi-praticiens du Niger, parmi lesquels 977 femmes, soit plus de 35% de l’effectif.

C’est au regard de l’intérêt suscité par la contribution des arbres dans les soins de santé dans notre pays que la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, a demandé et obtenu la création d’un arboretum des plantes médicinales dans l’espace de ladite faculté à l’occasion de la Fête Nationale de l’Arbre édition 2016.

Malgré tous les bienfaits de l’arbre pour notre santé, les écosystèmes forestiers sont en déclin du fait des effets conjugués et cumulatifs de la forte croissance démographique, des modes d’exploitation inappropriés mais aussi des effets néfastes des changements et variabilités climatiques. «Conséquemment, plusieurs espèces forestières de valeur ont disparu ou sont en voie de l’être», a déploré la Ministre.

  • 319
  • Admin

Actualités Récents

Allocution du Ministre de l’Hydraulique,

Mesdames, Messieurs, Chers Compatriotes, Nous nous joignons, ce jou...

  • 73
  • Admin
Lire Plus

Discours du Ministre de l’hydraulique, d

Son Excellence Madame Amina Mohammed, Vice-Secrétaire générale des ...

  • 113
  • Admin
Lire Plus

ALLOCUTION DU MINISTRE DE L’HYDRAULIQUE

Mesdames et Messieurs, A l'instar de la Communauté Internationa...

  • 255
  • Admin
Lire Plus

© 2024 Ministre de l'Environnement et de la Lutte contre la Désertification Tous les droits sont réservés.

Supervisé & hebergé par