DISCOURS DE MADAME GARAMA SARATOU RABIOU INOUSSA, MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION, A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DERSERTIFICATION ET LA SECHERESSE.

Mes chers concitoyens

Demain 17 juin 2022, notre pays, très concerné par le phénomène de la désertification et de la sécheresse, célèbre, à l’instar de la communauté internationale, la Journée Mondiale de Lutte Contre la Désertification.
Proclamée par l'Assemblée Générale des Nations Unies en 1997, cette journée vise notamment à sensibiliser le grand public au sujet de la désertification et de la sécheresse d’une part ; et à renforcer la participation des communautés à tous les niveaux en vue d’une lutte plus efficace contre ce fléau dans les pays touchés, particulièrement en Afrique, d’autre part.
Cette année, le thème central de l’évènement est : « Tous ensemble pour vaincre la sécheresse ». Ce thème nous rappelle, opportunément, que les questions de préservation de l’environnement en général et de lutte contre la sécheresse en particulier doivent être abordées de manière inclusive et holistique, pour un engagement collectif et une solidarité agissante. Ici, l’adage selon lequel « pour aller plus vite, il faut aller seul mais pour aller plus loin, il faut aller ensemble » trouve, de mon point de vue, tout son sens et toute sa portée.
Du reste, les conclusions issues de la 15ième session de la Conférence des parties à la Convention des Nations Unies sur la désertification et la sécheresse, illustrent à suffisance d’une part, les graves conséquences des sécheresses sur les plans environnemental, alimentaire et sécuritaire ; et d’autre part la nécessité d’une meilleure prise en compte de la gestion des sécheresses dans les préoccupations mondiales de développement. 

Chers concitoyens

A juste titre, Son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum, Président de la République, Chef de l’Etat, ne disait-il pas dans son discours du 9 mai 2022, à Abidjan, à l’occasion du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement sur la Sécheresse et la Gestion Durable des Terres, au lancement de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la Désertification,  je cite « le Niger, situé au cœur de la région du Sahel, zone au ¾ désertique, est exposé à des cycles violents autant qu’imprévisibles de sécheresses et d’inondations meurtrières inopinées ».

Je n’en veux pour preuve que de vous rappeler, entre 1980 et 2010 le Niger a connu sept (7) sécheresses qui, au-delà de leurs impacts environnementaux négatifs, se sont traduites par d’importants déficits alimentaires et fourragers ayant conduit à un exode massif des populations rurales et une forte mortalité du cheptel. 


Chers concitoyens

Conscient des enjeux liés à la résurgence de la sécheresse, le Niger met en œuvre plusieurs politiques et stratégies dans le but de renforcer la résilience de nos communautés et des écosystèmes, au nombre desquelles la Contribution Déterminée au niveau National récemment adoptée par le gouvernement et l’Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » dont l’objectif global de « contribuer à mettre durablement les populations Nigériennes à l’abri de la faim et de la malnutrition et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et à l’amélioration de leurs revenus ».
Dans ce cadre, d’importantes pratiques et technologies de gestion durable des terres sont développées et capitalisées dans notre pays. Leur mise à l’échelle constituerait une réponse appropriée aux défis de la sécheresse. 
C’est pourquoi, il me parait judicieux, pour prévenir et surmonter les défis imposés par la sécheresse:
D’intensifier les efforts de mobilisations des eaux à des fins agricoles au sens large du terme;
De mettre à l’échelle des techniques éprouvées de gestion durable des terres; et d’Agriculture Intelligente au Climat, et
De renforcer les efforts de mobilisation des ressources financières dédiés à la lutte contre les effets de la sécheresse.

C’est le lieu de renouveler nos sincères remerciements à nos partenaires techniques et financiers, et les exhorter à poursuivre davantage leurs soutiens et accompagnements en faveur des actions de lutte contre la sécheresse et la désertification.  
Pour finir, j’appelle toute la communauté nationale, ensemble et dans la communion, à prier pour que la saison des pluies, qui s’installe progressivement dans notre pays, soit justement exempte de sécheresses. Qu’Allah SWT, descende sa miséricorde sur notre pays et nous gratifie d’un hivernage fécond. Amine ! 

Vive la coopération internationale 
Vive le Niger
Je vous remercie de votre aimable attention.

  • 96
  • Admin

Actualités Récents

Discours DE MADAME LA MINISTRE DE l'ENVI

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de lEtat ;<...

  • 70
  • Admin
Lire Plus

DISCOURS DE Mme LA MINISTRE DE L’ENVIRON

Chers participants ;

Distingués ...

  • 65
  • Admin
Lire Plus

DISCOURS DE MADAME GARAMA SARATOU RABIOU

Mesdames, Messieurs, Chers Compatriotes, A l’instar de la communaut...

  • 63
  • Admin
Lire Plus

© 2022 Ministre de l'Environnement et de la Lutte contre la Désertification Tous les droits sont réservés.

Supervisé & hebergé par